postwar1
plongee
postwar2
postwar3
postwar4
postwar5
postwar6
postwar8
postwar7

 

Postwar & Postwar Twins

Postwar et Postwar Twins, objets photographiques uniques, sont des lampes mesurant deux mètres de haut et produisant le son de la ville de New York ; elles s’inscrivent dans la lignée du travail photographique de Vincent Jendly.
Evoquant les proportions des tours 1 et 2 du World Trade Center abattues le 11 septembre 2001, et reprenant l’architecture « Postwar » typique de très nombreux immeubles new-yorkais érigés après-guerre, Postwar et Postwar Twins sont une sorte de réalité logiquement reconstruite, un instantané imaginaire qui témoigne de l’énergie et de la foi en l’avenir inébranlables qui caractérisent les habitants de cette cité Babel, où tout semble toujours possible.

Postwar et Postwar Twins sont faites de caissons lumineux éclairés par des milliers d’ampoules LED, qui ne chauffent pas, assurent une très basse consommation et une grande durabilité. Ces caissons sont recouverts de tirages transparents de très haute définition. L’ensemble est coiffé par une couche de plexiglas et repose sur un socle de bois, qui abrite le système sonore en stéréo.
Le volume du son, qui peut être coupé, est réglable. Les lampes possèdent deux variateurs qui permettent de choisir entre une lumière chaude, une lumière froide et une combinaison des deux, tout en réglant l’intensité de la lumière. Chaque tour de Postwat Twins possède ses variateurs indépendants.

Les Postwar Twins sont unies par un socle selon l’agencement des tours telles qu’elles existaient avant leur destruction.
La fabrication de cet objet photographique, fait de matériaux de haute qualité, réunit quatre artisans de la région de Lausanne, en Suisse.

Postwar est éditée à 40 exemplaires.
Postwar Twins sont éditées à 11 exemplaires.

Elles sont fabriquées sur commande, authentifiées, signées et numérotées.

Postwar and Postwar Twins, as original photographic objects, are two-meter high lamps that also produce the sounds of New York City ; they perfectly inscribe themselves in Vincent Jendly’s photographic work.
Reminiscent of the World Trade Center towers 1 and 2 that were destroyed on September 11, 2001 while reviving the typical « Postwar » architecture of numerous New York buildings erected after the world war two, Postwar and Postwar Twins are a reality logically rebuilt, an imaginary instant bearing witness to the so characteristic unwavering energy and faith in the future of the inhabitants of this Babel City where everything seems possible.

Postwar and Postwar Twins are made of light boxes equiped with thousands of LEDs that do not heat up, ensuring minimal energy waste and extended durability. These boxes are covered with high definition transparencies, protected with a Plexiglas cover, and set on a wooden base which hosts the stereo sound system.
The sound volume can be adjustable or switched off. The lamps are also equiped with two dimmers, allowing to chose between colder of warmer lighting, or a combination of both, and to adjust its intensity. Each Postwar Twins tower is equiped with its own dimmers.

Postwar Twins are placed on the base according to their original position before they were destoyed.
This photographic object is manufactured with the highest quality materials, requesting the crafstmenship of four artisans, all based in the Lausanne area in Switzerland.

Each piece is made to order, authenticated, signed and numbered.